Accueil    
Accueil   Coupes végétales
 
accueilhistologieBase microDivers



  Accueil



  Retour histologie

 °  Equisetum arvense
 °  Orchis simia
 °  Tulipa sp
 °  Pinus nigra
 °  Ricinus communis
 °  Pyrus sp
 °  Thymus vulgaris
 °  Solanum tuberosum 2
 °  Solanum tuberosum 1
 °  Nymphaea alba
 °  Asparagus officinalis
 °  Viscum album 2
 °  Viscum album 1
 
RetourRetour Histologie végétale

La poire et ses cellules pierreuses (Pyrus sp.)
Observations de sclérites, tissus du sclérenchyme

 

Voici une petite étude que je voulais réaliser depuis longtemps car très facile à réaliser.
Vous avez tous mangé des poires mais savez vous pourquoi sa texture peut être granuleuse ... ?

Pour commencer, une situation de cette coupe transversale.


 

2 :
Les raisons des cette impression de chair granuleuse.

Dans toute la chair du fruit, on trouve des amas de cellules de ce type
(cela peut varier suivant l'espèce et l'emplacement de la coupe, la maturité du fruit)
Cet amas est de taille moyenne (env. 180 x 136 um), d'autres beaucoup plus gros sont aussi visibles.

On les appelles parfois les noyaux de la poire.
Il s'agit en fait de cellules pierreuses ou sclérites et sont remarquable par l'épaisseur considérable de leur parois.
On est ici typiquement dans les tissus du Sclérenchyme (tissus de soutien, de scleros = dur).


Toutes ces coupes sont réalisées à main levée (rasoir de barbier)
Coloration : Safranine O, solution aqueuse env. 0.5%
Montage provisoire au liquide glycériné
objectif 20x
Eclairage (pour toutes) : Flash

 

3 :
Un autre groupe ...


Objectif 20x

 

4 :
Voici maintenant une grosse cellule isolée.
Son diamètre est d'environ 80 um

Les parois cellulaires sont imprégnées de lignine qui se dépose par couches successives, dans les micelles de cellulose.
Les cellules scléreuses meurent rapidement au cours de leur différenciation et leur contenu disparaît.
Le sclérenchyme est un tissus mort et incapable de croissance.

Remarquez aussi les nombreux et fins canalicules qui traversent la parois cellulaire.
Ces canalicules se ramifient à mesure que le lumen cellulaire se rétrécit, les canalicules se réunissent pour ne former finalement qu'un nombre relativement restreint qui débouche dans l'intérieur de la cellule.

Les extrémités externes des canalicules se correspondent toujours d'une cellule à l'autres (voir photo suivante)


Objectif 40x

 

5:
Ca : Canalicule et correspondance avec la cellule voisine
Li : Strates de lignine (On les observes mieux sur la photo précédente)


Objectif 40x

 

6 :
Un autre sclérite avec une coloration plus soutenue.


Objectif 40x

 

7 :
Les sclérites réagissent très souvent à la lumière polarisée.
En voici un exemple.


Objectif 40x

(voir aussi ici : Sclérites de Nymphéa , pour d'autres expériences de polarisation : Amidon)

 

Alors ces merveilleuses poires, étonnant non ?

 

Fin ...

RetourRetour Histologie végétale
   
   

[ Haut de page ] - [ Accueil ] - [ Histologie ] - [ Base micro ] - [ Galerie ] -
Tous droits réservés pour tous pays © Christian Aubert : 2004-2017
Développement (Php-MySql-Html): Christian Aubert